Billet d’humeur #1

Cet article n’était pas du tout prévu, mais j’ai ressenti le besoin de mettre par écrit ce que je ressens actuellement. J’ai donc ouvert une nouvelle catégorie « Cher journal »  pour pouvoir écrire mes humeurs du moment et vous tenir au courant sur ce qui se passe chez moi, dans ma petite tête bouclée. C’est un moyen pour moi de m’y réfugier.

Les grandes études

Depuis l’âge de mes 16 ans je sais ce que je veux faire. Ça été comme une évidence, je veux devenir professeur des écolesinstit’ quoi. Après un bac littéraire je me suis donc lancée dans les grandes études, 5 ans pour être exact, sans vraiment savoir à quoi m’attendre. J’ai donc fait une licence lettres modernes et on ne va pas se le cacher mis à part la grammaire ça n’avait pas grand intérêt pour mon futur métier. C’est ensuite que je suis partie faire un master MEEF, enseignement. Ce master a pour but de nous préparer au mieux au concours, le fameux CRPE. Si besoin je peux vous écrire un article dessus. 

Je suis perdue et un chouïa paniquée

Mais aujourd’hui je ne suis pas là pour vous parler de mon cv et tout le tralala. C’est la première fois de ma vie où je ne sais pas où je vais, je suis incertaine de mon avenir. A chaque rentrée scolaire je ne me pose aucune question, je me contente de suivre mon cursus scolaire. Je fais mes réinscriptions puis basta ! Mais en septembre, je finis mes études et je n’ai pas la certitude d’avoir un travail comme je l’avais espéré, imaginé et même rêvé.  Mon ambition s’est stoppée nette lorsque je n’ai pas été admissible. Le choc a été rude. Je me suis sentie si honteuse, si nulle. Car oui quand on y a mit tout son cœur, tout son temps et que tu échoues c’est très dur de se relever. J’ai eu très envie de baisser les bras. Surtout quand tu sais que ton master sans le concours ne sert à rien. Bien entendu je peux repasser le concours autant de fois que je le souhaite – et j’ai conscience que d’autres n’ont pas cette chance. Mais ça me tue de me dire que j’ai fait 5 ans d’études pour finir sans aucun travail au bout. Je ne me sens pas récompensée. C’est frustrant de savoir ce que l’on veut faire, de voir de si près son but et de ne pas pouvoir l’atteindre. J’ai d’ailleurs déserté facebook et les nombreux groupes sur le sujet. Bien que je suis très heureuse pour celles et ceux qui l’ont eu, j’ai beaucoup de mal à réprimer les larmes qui montent. Je dois m’accrocher à mon rêve, mon ambition.

Remédiations

Oulah le jargon de l’éducation national refait surface ! Alors que vais-je faire en attendant ? Vais-je réussir en 2018 ? Dans tous les cas je compte retenter le concours cette année et m’y investir à fond ! N’ayant plus cours  et donc plus de devoirs à rendre, de leçons à apprendre, je vais avoir beaucoup plus de temps à consacrer à mes apprentissages, notamment en mathématiques. J’ai pour le moment envoyé des dossiers de candidature pour être contractuelle. Cela me permettrai d’acquérir de l’expérience, et évidement d’avoir un salaire. Je n’ai à ce jour aucune réponse… Je croise les doigts mais c’est très dur de ne pas s’apitoyer. Tant de questions qui restent encore sans réponses. J’ai l’impression de naviguer dans l’inconnu. Mais il faut rebondir et surtout se remotiver pour entamer une nouvelle fois le rythme effréné des révisions et se dire que cette fois c’est la bonne. Un jour je serai maîtresse Flaviane !

A présent j’ai également le blog qui me change les idées. Je l’ai d’ailleurs en partie ouvert pour cette raison. Je ne pensais pas que  j’allais prendre autant de plaisir à trouver des idées, les mettre en oeuvre. J’espère avoir pleins de projets à vous partager et m’épanouir dans cette voie.

 

Merci de m’avoir lu ♥️

signature

Publicités

20 commentaires sur « Billet d’humeur #1 »

  1. Oh ma douce … ces périodes sont normales tu sais et en aucun cas tu dois te sentir nulle ou honteuse. Ce qui te représente ne sera jamais tes études mais ce que tu as dans le cœur. Laisse passer cette période et écoute ton coeur 🙂 plein de bisous on est là avec toi ❤️

    J'aime

  2. Merci ma belle pour ton commentaire adorable ! Ca me touche tellement …! J’ai l’habitude de stresser pour tout donc cette situation où j’ai l’impression que tout m’échappe me démoralise un peu. Je vais me ressaisir ! 😄 Et laisser les choses se faire

    Des bisous ♥️♥️

    J'aime

  3. Comme je te comprends, ce n’est pas facile quand le résultat n’est pas à la hauteur de notre engagement et de notre motivation. Cependant, rien n’est perdu, et comme tu le dis, tu as la possibilité de retenter le concours.
    Ce n’est surement pas facile à faire, mais il faut retrouver de l’énergie et te battre pour ce que tu veux ! Je suis absolument persuadée que tu vas y arriver 🙂

    Des bisous
    Sophie
    http://www.sophiesmoods.com

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tes paroles encourageantes ♥️ Ca me fait énormément de bien de les lire ! Je dois me remotiver et me dire que tout ce que j’ai appris, acquis n’est pas perdu et me servira cette année 😊

      Des bisous 😘

      J'aime

  4. Tu n’as certainement pas à te sentir honteuse !!! Tu arriveras à ton but ultime, c’est certain parce que je sais que tu es motivée et déterminée ! On y arrivera ensemble ma Flaviane ! Je t’aime fort 💛

    Aimé par 1 personne

  5. Ne baisse pas les bras ma belle ! La vie est faite d’obstacles et les surmonter te rendra plus forte. Tu as raison et cela fait plaisir de voir ta motivation. Je suis sure qu’elle te mènera loin et tu réussiras dans tes projets. Tu le mérites ❤

    Aimé par 1 personne

  6. Pas facile les concours, surtout quand on y passe du temps, de l’argent et surtout que c’est un projet qui nous tient à cœur.
    Tu as raison de retenter l’année prochaine, surtout si comme tu le dis, tu te prépares encore plus rien que pour ça.
    Je pense que c’est une profession qui t’ira bien 🙂
    Aussi, dis toi que la mobilité est importante et que tu ne trouveras peut-être pas de contrat près de chez toi, tu es prête à bouger si jamais tu as ton concours ?

    J'aime

    1. C’est très dur en effet, je ne pensais pas que ça me fatiguerai autant ! Je compte rester dans le Rhône Alpes dans tous les cas donc ça ne me dérange pas forcément de bouger. Ce n’est qu’une question d’année. C’est pour moi une vocation et je souhaite réellement devenir enseignante

      Merci pour ton commentaire ❤

      J'aime

  7. La dure loi des concours… étant en pharmacie, j’ai dû moi aussi passer un concours et je sais ce que ça fait de ne pas réussir du premier coup alors que tu le voulais réellement et que tu as travaillé dur pour y arriver. Mais ce qui compte finalement c’est la volonté d’y arriver !
    « Quand on fait le même rêve plusieurs fois, on dit qu’il se réalise un jour »
    Alors motives toi et donnes tout ! 💙💪🏻✨
    Des bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  8. Oh en lisant tes quelques lignes j’ai de la peine. J’image tout le travail accompli et la déception. ça doit être dur sur le coup mais ça ne veut pas dire que c’est fini. Je ne sais pas comment ça se passe dans ce domaine, si tu peux le repasser rapidement mais il faut pas que tu baisses les bras. Justement tu en ressortiras plus forte ! Cette catégorie est une très bonne idée ! ça nous permet de bien apprendre à se connaître, on est en quelque sorte une petite famille entre blogueuse. Bisous ma belle ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Le concours est chaque année à la même période, en avril. Je vais pouvoir me remettre tout doucement dans le bain et approfondir tout ce que j’ai appris cette année ♥️ Merci beaucoup pour ton commentaire trop gentil 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s