Nos 7 ans d’amour

Quelle belle occasion que notre anniversaire et nos 2555 jours d’amour pour une toute première apparition de l’amoureux sur le blog. 

Car oui aujourd’hui nous fêtons l’amoureux et moi nos 7 ans ensemble. Les jours passent et je me rend compte de la chance que j’ai de l’avoir à mes côtés.

C’est au lycée, en première,  que nous nous sommes rencontrés. Nous étions un couple improbable. Premièrement car Geoffray ne devait pas être dans le même lycée que moi. Ça c’est joué à une option. Deuxièmement, j’étais une première littéraire et lui un première scientifique. Deux mondes complètement opposés. Mais une amie que nous avions en commun nous a présenté l’un à l’autre. Ça a tout de suite accroché entre nous. Depuis on ne s’est jamais quitté. Le temps passe si vite, pourtant je ne vois pas les jours défiler tant c’est simple d’être à ses côtés. C’est même une évidence. J’ai grandis à ces côtés et je me vois vieille auprès de lui. 7 ans après tout qu’est-ce que c’est dans une vie quand on sait qu’on va la vivre ensemble.

Avant d’être mon amoureux il est également mon meilleur ami. Nous avons une grande complicité et nous nous comprenons très facilement. Pas besoin de mots, seul le regard suffit. Pour moi c’est le plus important et c’est sans doute pour cette raison que notre histoire dure. On s’est installé très vite ensemble, tout c’est fait naturellement. Il est toujours à mes côtés, et me suit les yeux fermés dans toutes mes frasques et délires. Ce n’est pas le plus grand des romantiques mais il a pleins de petites attentions qui font que je suis certaine de son amour pour moi. Il m’emmène et vient me chercher au travail lorsque j’ai peur d’y aller seule ou de prendre les transports. Il m’accompagne toujours et me tient la main lorsque je ne vais pas bien. Je ne serai pas ce que je suis aujourd’hui sans lui. Merci à lui d’être mon pilier, mon amant pour la vie. Pleins de belles choses nous attendent encore. A notre amour, à notre avenir à deux.

C’est ça l’amour, quand une simple présence, le simple fait de voir son visage si familier parvient à balayer tous les problèmes, l’espace de quelques instants. Je t’aime Geoffray 

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 preset

Photos : Wendy Jolivotsignature

Publicités

24 bougies

Hé oui c’est bel et bien mon anniversaire aujourd’hui. Je rajoute une bougie de plus à mon palmarès ! Je ne sais pas si je suis heureuse ou non. Je vois les 25 ans arriver très vite et ça me stresse un chouïa. Mais j’aime bien le chiffre 24, c’est un nombre pair. Mes deux derniers anniversaires étaient passés presque inaperçus. Ils étaient banals et je n’avais pas pu les fêter. A ce moment là, pour chaque 10 août je travaillais en restauration. Finissant très tard, une fois rentrée je filais me coucher fissa ! Pour mes 22 ans j’ai également eu une « surprise » qui m’a pourrie l’année. Je ne m’étalerai pas sur le sujet car c’est un sujet tabou et personnel. Cette année je compte marquer le coup, en tout cas d’en profiter. C’est vrai que le temps défile à toute vitesse. J’entend déjà mon père me dire « profite de tes années de jeunesse, car ça passe très vite ». Mais rien ne sert de se renfrogner car de toute façon que je le veuille ou non je vais prendre une année de plus. Du coup, le chéri et moi seront en tête à tête et c’est tout ce qu’il me faut. Je veux quelque chose de simple entourée de la personne qui m’est chère. Je pars ensuite quelques jours dans ma famille et ça fait bien longtemps que je n’ai pas partagé un anniversaire avec eux. Nous serons réunis tous les cinq.

Je suis d’accord qu’il faut profiter de sa jeunesse. Pourtant je n’ai jamais été ce genre de fille à sortir, à faire la fête comme une folle. J’aime rester chez moi accompagnée de l’amoureux et d’un bon plaid – et du bon chocolat chaud en hiver. C’est vrai que cela peut paraître bizarre pour certaines personnes. J’ai en réalité déjà un comportement de mamie aha ! Finalement j’ai dû aller à tout casser 3-4 fois en boîte -oupsi. Pourtant on m’a toujours dit que je faisais plus jeune, et ça depuis toute petite – je dois avoir un bon capital génétique. On ne m’a jamais donné mon âge exacte. Je serai d’ailleurs très curieuse de savoir quel âge vous croyiez que j’allais avoir aujourd’hui. Je suis le genre de personne à qui on demande si je passe le bac, on donne mon verre alcoolisé à mon amoureux qui fait trois têtes de plus que moi – et j’ai un an de PLUS BORDEL, et forcément à qui on demande sa carte d’identité. Cela ne tient pas forcément de ma taille, de mon visage mais sans doute de mon comportement. Je sais être sérieuse évidemment hein mais j’aime faire la fofolle. J’aime garder une part d’enfance en moi. Notamment il y a des tsum, des funko pop par ci par là dans l’appartement. Ces touches de magies, de féeries font parties de moi et c’est ce qui me caractérise. Rien ne sert de vouloir grandir trop vite mais il faut accepter qu’on prenne une année de plus. 

DSC_6501

DSC_6379-2DSC_6506

Bisouille ♥️

signature