Parmi les roses

Dans le dernier article j’avais écris comme quoi je disais au revoir au printemps et à ses jolies fleurs. Hé bien les roses n’avaient pas encore dit leur dernier mot. 

En début de mois nous avons accueilli les beaux-parents à la maison. Qui dit invité dit journée dans Lyon. Le chéri et moi-même avons joué les guides touristiques le temps d’un week-end. Evidemment, un passage sur Fourvière était obligatoire. C’est en descendant par les parcs juste en dessous que nous sommes tombés sur la roseraie. Nous n’avons pas pu shooter ce jour là pour plusieurs raisons. La première c’est que je ne suis pas à l’aise devant mes proches. Poser devant des « inconnus » ne me dérange pas mais alors devant mes proches c’est – No Way ! La raison la plus importante était que les roses n’étaient tout simplement pas toutes écloses. C’est donc quelques jours plus tard, et en semaine, que nous sommes revenus admirer les jolies roses. L’endroit est sublime avec ces grandes arches et toutes ces espèces de roses. C’est un vrai plaisir pour les yeux mais également pour le nez. Je vous laisse juger par vous-même. J’en profite pour vous montrer la jolie combishort. Sous certains angles on pourrait croire que c’est une robe. En tout cas j’adore ses volants, sa couleur, son motif à pois. Elle est parfaite.

Robe : Zohoha

_DSC0401_DSC0407_DSC0436_DSC0388_DSC0429_DSC0390_DSC0412_DSC0435_DSC0404_DSC0389

Publicités

Balade en robe babydoll

On ne sait plus sur quel pied danser avec cette météo qui change chaque jour.

Alors pour faire revenir le soleil et la chaleur j’ai décidé de vous poster un look frais et léger. Point météo fait !  Il est également temps de dire au revoir au printemps, et toutes ces jolies fleurs (même si j’ai en réalité encore shooté autour de belles roses). Quoi de mieux que des tulipes en fond pour un dernier shoot printanier. J’ai complètement craqué pour cette robe babydoll à carreaux. Elle est tellement légère qu’on ne la sent pas sur soi, parfaite pour les jours où la température est élevée. Les manches à volants sont vraiment adorables. Sa forme évasée fait qu’elle convient à toutes les morphologies. En tout cas je l’adore, et elle va être mon alliée tout cet été. Je voulais donner un côté 60’s à mon look. C’est pour cette raison que je porte mes lunettes rondes, déjà présentées dans mon look précédent, et un rouge-à-lèvres rouge. Allez à l’année prochaine doux printemps!

Robe : Asos / Lunettes : Primark / Collier : Bohostone

Photos : Firestood

Robe légère_1Robe légère_16Robe légère_2Robe légère_6Robe légère_12Robe légère_15Robe légère_10Robe légère_3

Robe légère_13Robe légère_8Robe légère_9Robe légère_14Robe légère_11

signature

Vivre avec deux chats en appartement

Au mois de Janvier une nouvelle boule de poils est arrivée à la maison. Je vous présente Nopal !

Avant l’adoption du chaton

Il faut savoir qu’au départ nous n’avions pas du tout prévu d’adopter un autre chat. En tout cas pas tout de suite, pas cette année. Un chat avant d’être une machine à ronrons c’est un budget. Il faut en prendre en charge beaucoup de choses, que ce soit pour tous les jours mais aussi pour les imprévus. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère car c’est un engagement sur le long terme ! – Je rabâche des choses qui sont logiques mais je pense que c’est important de le faire. En plus de cela nous avions déjà Onyx, un chat adulte, à la maison. Il avait ses marques, ses petites habitudes. Malgré tout nous n’avions pas beaucoup de doute sur sa sociabilité. Onyx a l’habitude de rencontrer d’autres animaux, des chats mais aussi des chiens. Il arrive qu’on aille chez nos parents respectifs, et tous les animaux se côtoient sous le même toit. Sauf que dans ce cas là il n’est pas chez lui. Il n’y a pas ses odeurs. A la maison c’est un autre chat, un inconnu qui débarque sur son territoire. Nous nous demandions quand même comment il allait réagir. Adopter un chaton est plus simple pour éviter les rivalités, surtout avec un mâle.

Jai toujours rêvé avoir un maine coon. C’est vraiment le chat dont j’avais le plus envie. J’aime tout chez eux, leur physique comme leur caractère. Ceux sont de gros chats poilus et pot-de-colle. Ils aiment être près de leurs maîtres. Ils font penser au Lynx, notamment grâce aux poils sur leurs oreilles. Ca me change énormément de Onyx car c’est un chat calme qui déteste être porté. Il aime les câlins  quand monsieur a décidé. Nopal c’est tout le contraire. Elle est très joueuse et réclame très souvent des papouilles. Un amour avec tout de même un petit caractère.

Nopal_7

Comment avons-nous trouvé Nopal ?

Pour la petite histoire, ceux sont mon beau-frère et sa copine qui nous ont fait craquer. Ils venaient tout juste d’adopter un chiot, leur bébé Nuts un berger australien croisé husky. Ca a commencé à nous trotter dans la tête. Pour se trouver des excuses on se disait « Onyx a bien envie d’un compagnon de jeu, non ? », alors que les chats n’ont pas peur de la solitude. Quelques jours plus tard les recherches ont commencé. J’avais déjà pour habitude de regarder plusieurs site d’élevage de maine coon mais c’est sur le Bon coin, je l’avoue, que nous avons vu sa première photo. C’est la première fois que je voyais un coon dans ces couleurs. Après avoir bien lu la description, il s’est avéré que c’était une éleveuse professionnelle. Geoffray comme moi l’avons eu plusieurs fois au téléphone pour avoir des informations. Elle nous envoyait régulièrement des photos pour suivre sa croissance. Nopal était réservée une fois un acompte versé et nous avions hâte de l’avoir avec nous, enfin ! Le jour J, nous avons été accueillis chaleureusement. L’éleveuse avait une grande propriété avec un espace dédié aux chats, aussi grand que notre seul appartement ! Nous avons pu voir la famille de bébé Nopal en passant par le père jusqu’à la tante. Ensuite nous sommes descendus et là je n’ai jamais vu autant de papiers pour un chaton. Nous avons même constitué un dossier à la maison tant il y’avait de documents. Bref, tout était en règle, Nopal est un chat maine coon LOOF, testée contre les pathologies héréditaires. Nous sommes partis sereins, heureux avec la petite pour une toute nouvelle aventure. 

Nopal_11

La découverte de la maison et du maître de maison Onyx

J’avais lu qu’il valait mieux enfermer l’ancien dans la chambre, et laisser la nouvelle vagabonder dans le salon, pour qu’elle puisse faire ses marques. C’est donc ce que l’on a fait. Elle a vite compris qu’il y avait un autre habitant et qu’il n’était pas bien loin. Mais c’est vrai que j’ai vite ouvert à Onyx. N’ayant jamais eu d’agressivité envers le chat de ma maman – qui pourtant est une vraie râleuse, je lui ai fait confiance. Il s’est calé sous la table pour se contenter de l’observer d’un œil. Au départ Nopal ne l’a pas approché. Elle l’a même fuit, comme si elle avait un peu peur. Onyx ne l’a jamais cherché. A peine trois jours plus tard, ils jouaient ensemble comme s’ils avaient toujours vécu ensemble. Par contre on a vite remarqué qu’elle avait son petit caractère et qu’elle n’aimait pas qu’on ait le dessus sur elle. Nopal la rebelle ! Dès que Onyx se mettait sur elle, la plaquait sur le sol, elle râlait. Ca ne dégénère jamais car Onyx est clairement une crème. Dès qu’il l’entend pousser un miaulement il s’écarte. Aujourd’hui ils dorment à côté et se font pleins de bisous.

Onyx et Nopal_3

Conseil n°1 : Acheter une fontaine à eau.

Les coon sont des chats qui adorent boire au robinet. Ils jouent avec leurs pattes et éclaboussent partout. La notre a été trouvée sur le site Zooplus. On l’avait acheté pour Onyx au départ car il buvait très peu. Résultats, il avait tendance à faire des infections urinaires. Oui cela existe chez les chats. C’est plus fréquent chez les mâles. Si vous pensez que votre chat en fait un – il reste longtemps dans sa litière et peut même hurler, foncez chez le vétérinaire le plus vite possible ! Les deux chats ont adopté la fontaine à eau et ne boivent plus qu’avec ça.

Conseil n°2 : Prendre un arbre à chat géant.

Onyx avait déjà un arbre à chat imposant. Il a toujours adoré se prélasser dessus. Mais il commençait à se faire vieux. Il tanguait lorsqu’il sautait dessus. Les cordes étaient abîmées à force qu’il fasse ses griffes. On s’est donc dit qu’il était temps de changer. Geoffray a cherché un arbre qui puisse convenir à la masse imposante de ce chat.

Onyx et Nopal_1

Conseil n°3 : Disposer un peu partout des jouets.

On y avait pas forcément pensé mais on s’est vite rendu compte que Nopal était une véritable joueuse. Elle attaque tout, et ne s’arrête jamais. Donc pour éviter qu’elle ne mange les câbles ou autres objets dangereux, nous avons acheté plusieurs jouets qu’on a laissé un peu partout dans l’appartement. Ce qui nous fait beaucoup rire c’est de la voir courir comme une folle alors que Onyx l’observe étonné, perché sur son arbre à chat. Ils sont tellement différents c’est fou.

Nopal_9

Conseil n°4 : Séparer les gamelles

Onyx et Nopal ont chacun leur gamelle. Celle du plus vieux est en hauteur pour que la petite ne puisse pas venir lui piquer un peu de pâté. Nopal est une véritable goinfre. Elle n’hésite pas une seconde à pousser pour tout manger. Ils ont tout de même leur gamelle en commun où on leur met à volonté des croquettes. Les chats aiment venir manger tout au long de la journée.

Conseil n°5 : Ne pas oublier le brossage quotidien.

Nous avions demandé conseil à l’éleveuse pour ça. Onyx ayant les poils courts, on le brossait rarement. Pour le coon on nous préconisé de le faire deux fois par semaine. Nopal apprécie donc c’est parfait.

Conseil n°6 : Ne pas négliger l’ancien pour le nouveau

Oui c’est vraiment trop mignon un chaton. On a envie de faire pleins de câlins et de jouer sans arrêt avec lui. Mais l’ancien peut vite se sentir délaisser, voire menacé par le nouveau. J’ai donc maintenu toutes mes habitudes avec monsieur Onyx. Je le prend dans mes bras et le fait jouer. Je n’ai jamais eu de crise de jalousie de sa part puisque la cohabitation a été ultra rapide. J’ai conscience que nous avons eu beaucoup de chance. Merci Onyx ! Le plus important c’est que les chats reçoivent la même attention. Aucun ne doit être privilégié.

Onyx

Des photos et toujours plus de photos

Nopal_8

 

Onyx et Nopal

Nopal_5

Onyx et Nopal_2

Nopal

Parmi les cactus en salopette

J’ai de plus en plus des envies de voyage, de chaleur, de paysages exotiques. Le temps de ce printemps doit y être pour quelque chose. 

Avec le chéri nous avons déjà commandé nos billets pour Barcelone, et je n’ai qu’une hâte c’est de m’envoler là-bas. J’ai eu une année chargée entre mon travail, et mes révisions, que je vais avoir besoin de me changer les idées. C’est aussi une manière de se retrouver en amoureux. Mais aujourd’hui je vous emmène avec moi découvrir les serres tropicales, et cela en plein Lyon. Comme quoi pas besoin d’aller bien loin pour être dépaysé. On est ailleurs le temps d’un instant. J’aime toutes ces couleurs, ce vert, cet orange. Je m’y sens à l’aise, comme chez moi. Le look du jour est simple mais il me correspond totalement : un t-shirt crop top et une robe salopette. Un détail doit tout de même être mentionné, la salopette est un chouïa courte. Il est impossible de se baisser sans qu’elle remonte. Un conseil, mettez un short en dessous au cas-où, sinon les fesses seront à l’air –oups c’est dit. Je suis toujours aussi fan du jaune et je trouve que cette couleur se marie très bien avec le bleu.

Je souhaitais aussi faire un point sur le petit tatouage éphémère que je porte. Il me vient du site Ameneaskinart. J’en ai reçu quatre en tout mais je vous présente celui qui était mon « test ». L’application n’est pas bien compliqué. Elle nous rappelle celle des tatouages qu’on se mettait lorsqu’on était petit. Pour ce qui est de la tenue, c’est indiqué que c’est censé tenir de 3 à 10 jours. J’ai constaté qu’au bout de deux jours, il avait presque disparu. La chaleur, les frottements n’aident pas. Le point positif des tattoos éphémères c’est que l’ont peut tester, voir si on apprécie pour pouvoir peut-être passer à un vrai plus tard. D’ailleurs j’ai toujours voulu me faire un lettrage sur les côtes. La marque m’en a envoyé un alors je vais voir si j’apprécie. De plus, si vous êtes une adepte de festival de musique les tatouages éphémères sont de bons accessoires pour peaufiner un look bohème hmm ça me donne des idées.

T-Shirt : Pull&Bear / Salopette : Pull&Bear / Bottines : IKKS / Tattoo éphémère : Ameneaskinart ( -20% Mlleflaa20)

Parmis les cactus_10Parmis les cactus_13Parmis les cactus_6Parmis les cactus_1

Parmis les cactus_7Parmis les cactus_3Parmis les cactus_4Parmis les cactus_2Parmis les cactus_5

signature

Bienvenue joli printemps

Le printemps est là ! Je ne suis que joie face à toutes ces fleurs qui bourgeonnent, ces rayons de soleil qui réchauffent ma peau.  

Oui ce n’est pas officiellement le printemps mais dès que les températures ont commencé à augmenter, et que le soleil a pointé le bout de son nez j’ai crié à la belle saison. Malgré le dicton « avril ne te découvre pas d’un fil » j’ai lâché mes collants et mon écharpe. Oui je sais nous ne sommes pas encore au mois d’avril, mais justement ! La plupart des gens que je croise sont encore avec leurs manteaux alors que moi je n’ai qu’une envie c’est de sauter partout avec mes jambes nues. Regardez-moi ces jolies fleurs, ces magnolias sur la place du théâtre. Dans quelques jours ils seront tous bien fleuris. On est tout de suite de bonne humeur. Mon cœur balance réellement entre l’automne et le printemps. Ces deux saisons ont beaucoup de charme. Mais le printemps c’est le basculement dans la vie. Tout renait. Les oiseaux ressortent et chantent en chœur avec le soleil et les bourgeons. J’ai hâte de vous concocter pleins de looks en robes. En attendant je vous laisse avec ce superbe pantalon jupe culotte, tellement pratique et confortable à souhait.

Pantalon : Asos / T-shirt : Bizzbee / Montre : Elixa

_DSC0181_DSC0130_DSC0223_DSC0228

_DSC0217_DSC0151_DSC0230_DSC0199_DSC0274

signature

Direction Mars !

Qui a dit qu’une petite pause digitale ne pouvait pas faire du bien. 

Même si j’ai été présente sur instagram et que j’ai continué à poster une photo tous les jours, je n’ai pas publié ici, sur le bébé blog, depuis un mois. Les raisons sont assez simples. Depuis la rentrée j’ai augmenté mes heures au centre aéré. Je travaille désormais le mercredi toute la journée et je rentre bien après le coucher de soleil. Une fois arrivée à la maison je me laisse tomber comme une masse sur le canapé. Les enfants ça fatiguent ! Mon rythme a complètement été chamboulé. Le chéri et moi avons dû nous réorganiser pour trouver du temps pour nous et pour les photos. A rajouter à cela la météo. Tantôt il fait moche, tantôt il fait froid (notre garage s’en souvient puisqu’il est inondé). J’ai donc été démotivée à l’idée de faire des shooting sous la pluie. La lumière est désastreuse à la maison, ce qui ne facilite pas les choses.

Bref, je suis très heureuse de pouvoir revenir ici et de pouvoir de nouveau vous partager un look que j’aime énormément porter en ce moment. Je vous disais que la température du moment me refroidissais, mais elle a aussi des avantages. Les gens sont comme moi, ils n’aiment pas sortir lorsqu’il fait froid. La place de saint Jean était quasi vide. Ca été un réel plaisir pour les photos. Je vous présente donc une des trouvailles des soldes, cette robe chasuble à motifs spatiaux. Elle n’est malheureusement plus disponible sur le site, mais on en trouve beaucoup de semblable un peu partout. J’ai décidé de porter mes mocassins bordeaux vernis offerts par ma sœur à Noël (merciiiii je les aime tellement !). Les pompons sont adorables. Quant au couvre-chef, je ne vous le présente plus. Ce béret ne quitte plus mes boucles.

Robe : Mango / Pull :  H&M / Mocassins : Primark / Béret : Asos

Salopette - béret (18)

Salopette - béret (6)

Salopette - béret (24)

Salopette - béret (12)

Salopette - béret (14)

Salopette - béret (20)

Salopette - béret (15)

Salopette - béret (21)

Salopette - béret (5)

Salopette - béret (19)

Des bisous et à très vite pour un prochain article.

signature

Pantalon paperbag et joli béret gris

Cette semaine c’était Noël avant l’heure ! Le chéri et moi avons acquis un tout nouvel objectif. 

Hé oui vous avez bien lu ! Ca faisait déjà un bon bout de temps que je voulais un nouvel objectif. Bien que mes précédentes photos soient sympas, je n’étais pas pleinement satisfaite. Il n’y avait pas le fameux bokeh qui met tant en valeur le portrait. On était parfois restreint sur nos lieux de shooting car il y avait toujours un élément qui nous gâchait la photo. C’est maintenant terminé, le flou rend la photo harmonieuse. Après avoir maintes et maintes fois parlé de cette envie, le chéri m’a annoncé qu’il aimerait également avoir un 50mm en sa possession. Ni une ni deux j’ai sauté sur l’occasion. Il fallait l’essayer au plus vite, et c’est donc au parc de la tête d’or qu’on a été – je sais c’est notre deuxième maison.

Passons à la tenue. Si vous me suivez sur instagram vous avez déjà eu l’occasion d’apercevoir mon béret gris. Je ne pensais pas un jour pouvoir porter ce genre de couvre-chef. Clairement je l’associais aux papis, ou au cliché bien français. Mais si ! Vous savez ce vieux monsieur qui porte une marinière et qui marche dans la rue avec sa baguette sous le bras. Je n’étais pas convaincue, mais à force d’en voir un peu partout j’ai finis par succomber. Aucun regret,ça se porte avec tout ! Il se suffit à lui-même. Je vais même m’en prendre de différentes couleurs tant je l’aime celui-ci. Je vous présente aussi mon pantalon paperbag, fluide et tellement agréable à porter. Il donne autant un air décontracté que habillé et souligne très bien ma silhouette. Pour ce qui est du haut c’est un pull léger basique. Il tient chaud comme il faut. Mes compensés sont des chaussures que j’ai dans mon placard depuis le lycée. Elles n’ont pris aucune rides aha. Pour ce qui est des bijoux, je porte une bague envoyée par le site Neejolie. Je l’aime beaucoup malgré le fait que je n’ai pas pour habitude d’avoir des bagues aussi grandes.

Béret : Asos / Pantalon : Pull&Bear / Haut : H&M / Chaussures : ancienne co / Bague : Néejolie

87AE616B-2C9A-471D-8031-8D506ADBB2EC161E475D-7823-478E-97A4-65ABBB7E18641A653794-0DAC-4E19-9419-7985C00C9CFF461339EC-CA82-488C-8DE2-4E08D6D5126A17BBAECF-9EC4-4205-A80A-DCEADB727EA76194D3AA-1473-4E1F-BA22-30557ED486759BEF11DD-EC56-48B7-B33D-65DCF30DD7945A79A871-B2AB-414F-B7EA-151312AE650D49071726-1D3E-48BD-8576-9528D8A8A31B13E80221-9212-44DB-A186-D7A472C37747Des bisous et à très vite !

signature